Gardons le temps

_MG_1894

Après avoir fait un brin de garde d’enfants (car je suis personne de confiance, ainsi les parents n’étaient pas sur leurs gardes), ce qui me permit d’investir un petit garde meuble, il était temps d’envisager de prendre un garde du corps pour préserver mes traits puérils, lui donner le droit de garde sur cette bouille d’enfant afin qu’il envoie en garde à vue toute personne mal attentionnée envers mes traits juvénile,car si un jour je sortais un livre et que sur ma page de garde je devais aborder l’absence de mise en garde qui m’aurait été accordée face à ce chien de garde (dont le voisin avait la garde, et dit en passant très mignon voyons!), m’avait “estafiladé” la face sans prendre garde, alors que j’aurais du être sur (mes gardes), mes amis, il était temps de tous aller (chien compris, je ne suis pas rancunière) voir ce que ça fait de garder le temps… Lire la suite